Au Kirghizstan

L’ambassade de France au Kirghizstan n’a pas de section consulaire.

Le consulat général de France à Almaty est compétent pour l’administration des Français au Kirghizstan. L’Ambassade de France ne dispose pas de section consulaire.

L’Ambassade de France au Kirghizstan souhaite néanmoins attirer l’attention des Français résidents ou de passage au Kirghizstan sur les points suivants :

-  L’accueil du public par l’Ambassade de France au Kirghizstan s’effectue du lundi au vendredi de 14h00 à 17h00. Il est préférable de prendre rendez-vous.

-  Conseil aux voyageurs au Kirghizstan

Inscription au registre des Français

Cher(e)s compatriotes,

Avec la mise en place de l’inscription au Registre des français établis hors de France sur le site du Service public, nous vous informons que vous pouvez désormais vous inscrire, modifier, ou transférer votre dossier d’inscription depuis un autre poste consulaire directement depuis le lien suivant : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33307

En cas de perte de passeport

L’Ambassade ne délivre pas de titres d’identité et de voyage. En cas de perte ou de vol de passeport, l’Ambassade d’Allemagne à Bichkek pourra néanmoins émettre un laissez-passer. Ce titre d’urgence permet uniquement de se rendre en France, où vous pourrez faire renouveler votre titre perdu ou volé. Le Consulat général de France à Almaty est compétent pour toutes les autres démarches administratives concernant les Français résidents ou de passage au Kirghizstan. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du Consulat général de France à Almaty.

Apostille

Depuis 2012, le Kirghizstan est signataire de la Convention de La Haye.

Toutes les copies certifiées conforme à l’original ou les traductions des actes d’état civil kirghiz doivent être revêtues de l’Apostille au Kirghizstan.

L’apostille au Kirghizstan est portée par les autorités kirghizes (Ministère de la Justice, Ministère de l’Intérieur, Ministère des Affaires étrangères, Parquet général, Département judiciaire).

Entrée/Séjour

Visa kirghiz

Depuis le 28 juillet 2012, les citoyens français sont dispensés de l’obligation de visa pour entrer au Kirghizistan pour les séjours de moins de deux mois.

Consulter le site du Ministère des Affaires étrangères kirghiz en russe et en anglais www.mfa.kg (Consular service, visa-free regime).

Au moment de l’entrée sur le territoire de la République kirghize, il est important de s’assurer que le passeport a été dûment tamponné par les gardes-frontières.

Pour les séjours de plus de 60 jours, nos concitoyens, touristes ou hommes d’affaires doivent obtenir un visa, avant de passer la douane, à l’aéroport de Manas (prévoir un paiement en dollars actuellement : 70 dollars US).

Bien indiquer le type de visa : touristique, affaire.

Ils pourront obtenir une prorogation, à l’adresse suivante :
Département du service consulaire : 10a rue Togolok Moldo / rue Toktogul.

Pour prolonger le séjour touristique au Kirghizstan au-delà de 60 jours, les touristes français s’adressent au département d’enregistrement de la population du Service d’enregistrement d’état auprès le Gouvernement de la RK qui se trouve à l’adresse suivante :
№ 58, bureau № 1, rue Kievskaïa, Bichkek
Tél. +996 312 662 329 / +996 312 666 120 / + 996 312 434 676 / (en face de la Poste centrale ; à côté de l’Université slave).

Un visa touristique pourra être prolongé une fois de six mois maximum.
Un visa d’affaire pourra être prorogé au cas par cas.

Avis aux français

Traduction non-officielle de la note du MAE kirghiz concernant la Loi de la République kirghize « Sur les modifications de certains actes législatifs de la République kirghize »

Ministère des affaires étrangères
de la République kirghize

n° 13-011/435k

Le Ministère des Affaires étrangères de la République kirghize présente ses compliments à toutes les représentations diplomatiques et organisations internationales accréditées au Kirghizstan et a l’honneur de les informer, que le 19 mars 2015 le Président de la République kirghize a signé la Loi de la République kirghize « Sur les modifications de certains actes législatifs de la République kirghize » n° 59.

La présente Loi prévoit des modifications de l’article 511 du Code de la République kirghize sur la responsabilité administrative, selon lequel la violation par des citoyens étrangers et des apatrides des règles concernant le séjour ou le transit au Kirghizstan, le séjour dans le pays avec un but différent de celui déclaré à l’entrée, séjour avec des papiers non-valides, non-respect des règles de l’enregistrement ou des modalités de déplacements, ainsi que du choix du lieu de résidence, le fait de partir après une période de séjour définie, entraîne l’imposition d’une amende administrative d’un montant fixé actuellement à dix mille Soms.

Conformément à l’article 511 du Code de la République kirghize sur la responsabilité administrative, l’examen des affaires administratives et l’imposition d’une pénalité administrative prévues par la première partie de l’article 390 du Code de la responsabilité administrative est confiée aux organes de maintien de l’ordre de la République kirghize.

Afin d’éviter l’application de sanctions administratives par les autorités compétentes de la République kirghize à l’égard des ressortissants étrangers résidant sur le territoire de la République kirghize, le Ministère rappelle la nécessité de se conformer strictement à la législation de la République kirghize régissant les normes de séjour des étrangers au Kirghizstan.

Le Ministère des Affaires étrangères de la République Kirghize saisit cette occasion pour renouveler à toutes les représentations diplomatiques et organisations internationales accréditées au Kirghizstan les assurances de sa haute considération./.

Bichkek, le 08 avril 2015

Dernière modification : 13/10/2016

Haut de page